Current track

Title

Artist

Background

Picasso à l’Institut du Monde Arabe de Tourcoing

Written by on 11 avril 2022

Du 2 avril au 10 juillet 2022 à l’IMA de Tourcoing, aller à la rencontre de deux mondes opposés. D’un côté l’artiste espagnol Picasso et de l’autre des artistes arabes peu connu du public Européen.

Pablo Picasso ne cessera-t-il donc jamais d’inspirer les artistes du monde entier ? 

L’Artiste engagé du XX siècle qui a peint Guernica en 1937 et qui a dressé le portrait de Djamila Boupacha, une combattante du FLN (Front de Libération National) lors de la guerre d’Algérie (1954 à 1962), croise le chemin d’artistes méconnus du grand public à l’IMA de Tourcoing du 2 avril au 10 juillet 2022.

Bien que Picasso ne s’est jamais rendu dans le monde arabe, ses oeuvres ont agi tel un détonateur pour les avant-gardes arabes*.

Soixante-dix oeuvres sont donc exposés en ce moment à l’IMA de Tourcoing. Autant de créations de Picasso que des avant-gardes arabes. 

Les oeuvres des avant-gardes arabes

Elles sont fondées sur la culture et origines des artistes arabes venus tout droit du Lyban, de la Syrie, de l’Egypte, d’Irak et d’autres pays. 

A travers leurs peintures, ils répondent à l’actualité et aux tragédies de leur pays en s’appuyant sur la morale du maître espagnol. 

Comme Picasso l’a fait en peignant Guernica, l’artiste Syrien Alwani Khouzaima narre lui aussi, à travers une huile sur toile au style cubiste de sept mètres de long (la plus grande de l’exposition) les horreurs commis par le régime Baasiste dans les années 1980.

De plus, les oeuvres peuvent faire écho à l’actualité d’aujourd’hui et dénoncent la violence de nos sociétés. 

Pour plus d’informations sur l’exposition et la billetterie: www.ima-tourcoing.fr/ 

*artistes arabes pionniers de la peinture, sculpture et autres oeuvres qui accompagnent à travers l’art, le développement de leur pays dès 1925.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *