Current track

Title

Artist

Background

Urbain.es à la Condition Publique de Roubaix

Written by on 25 avril 2022

À la Condition Publique de Roubaix, la femme et l’art sont sur le devant de la scène du 31 mars au 24 juillet. L’exposition Urbain.es par Magda Danysz interroge, révèle et met en lumière la place des femmes artistes dans nos espaces publics.

Comment un artiste, peu importe son genre, introduit la figure de la femme dans les milieux urbains ? Quelle place à la femme dans l’art, secteur qui pourtant ne connait pas de genre ? Quelle est la place de la femme dans le street-art ?

Une multitude de questions auxquels répondent le travail de 27 artistes. Yseult YZ Digan, Swoon, T-Kid, Aya Tarek, Lady Pink, Madame, Miss.Tic, Miss Van, Robert Montgomery et bien d’autres.

Et parmi ces artistes, il n’y a pas que des femmes. 

Toutes et tous viennent de milieux et cultures différentes: d’Irak, de France, d’Angleterre… comme l’artiste franco-britannique Yseult YZ Digan (prononcé eyes) qui transmet à travers l’art la place de la femme dans le milieu urbain: « Depuis toujours l’espace urbain a été conçu et construit par des hommes et ils continuent à exercer un rôle très décisionnaire et majoritaire sur ces milieux. Mais le fait que des artistes proposent une image de la femme dans l’espace urbain, cela permet de casser des barrières et d’inspirer d’autres femmes », s’exprime YZ. « Et c’est à partir de ça qu’on créé une bonne base afin que cet espace redevienne un espace commun et partagé » poursuit-elle.

À leur façon, les artistes de l’exposition Urbain.es introduisent donc la figure de la femme dans les rues.

Les femmes sont à la rue

Bien que les femmes gagnent petit à petit leur place dans le monde artistique, les inégalités sont toujours présentes au sein de nos sociétés. 80% des artistes exposés dans des galeries sont des hommes. Déjà en 2006, un rapport de la Culture pointait les inégalités: 

  • Les hommes représentaient-ils 92 % des directeurs de théâtre consacrés à la création dramatique
  • 89 % des dirigeants des institutions musicales
  • 86 % des responsables des établissements d’enseignement artistique

Et pourtant ces inégalités ne devraient pas exister. « Ce qui est marrant c’est qu’on ne se pose pas de questions quand c’est un homme, on ne se pose des questions que quand c’est une femme », intervient YZ avec un ton quelque peu agacé, « Et ces questions ne devraient même pas se poser puisqu’il devrait y avoir une équité entre les artistes femmes et hommes ».

L’exposition Urbain.es va donc à la croisée des pluralités culturelles tout en y introduisant la femme. Elle va au coeur de l’engagement artistique. En s’emparant de tout les espaces publics et de leurs facteurs… comme au parc Barbieux de Roubaix, qui a lui aussi droit à son oeuvre taille XXL visible que du ciel.

Pour plus d’informations sur l’exposition et les tarifs: www.laconditionpublique.com 


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *